Des nouvelles de nos producteurs : nouveau séchoir chez la famille Claes

2 Juil

Bonjour à tous,

Prise par un emploi du temps personnel surchargé, je n’ai pas réussi à vous proposer cet article qui devait paraître fin avril-début mai.
Avec donc un peu de retard, voici les dernières informations concernant le séchoir de la Ferme de la Mare Cavelière. Les plus anciens se souviennent certainement de l’incendie, les autres pourront rattraper l’histoire en lisant nos anciens articles. Aujourd’hui, la famille Claes va bientôt en voir la fin ! Augustin nous a donné quelques nouvelles fin avril :

Début septembre 2015 notre séchoir prend feu. La récolte de foin est anéantie dans sa quasi totalité. Nous avons dû en acheter pour passer l’hiver, souvenez-vous, vous y avez participé.

[lire les articles coup dur pour la famille Claes / remerciements / convoi exceptionnel ]

Le temps des assurances et des expertises étant long, de même que celui de la réflexion (un nouveau bâtiment ou la réhabilitation de l’ancien, de quelle manière, quel emplacement….), la construction de ce nouveau bâtiment a débuté depuis peu de temps.

Elle s’avère être longue, comme toute construction. La météo pluvieuse de cet hiver a considérablement retardé les travaux de terrassement et de coulage des fondations.

Depuis, les charpentes ont été montées ainsi que le toit et le bardage.

Une nouvelle phase de la construction s’ouvre: celle de l’aménagement intérieur. Celle-ci demandera encore quelques semaines (environ 5 semaines de travaux). Elle consiste à construire les cellules contenant le foin, à mettre en place la griffe (la machine suspendue au plafond sur des rails), le ventilateur et la déshumidification (procédé permettant d’assécher l’air qui sera soufflé dans les cellules à foin, indispensable dans notre région humide pour ne pas ajouter de l’humidité au fourrage).

La dernière phase, celle des branchements électriques, ne pourra être réalisée pour des raisons techniques propres à Engie, qu’aux environs de la mi juin.

En dépit de ces quelques retards, nous espérons pouvoir faire, dès cette année, mais surtout pour les années a venir, du fourrage de très bonne qualité pour préserver la qualité de nos produits laitiers.

Merci à Augustin pour les nouvelles et les photos !

Claire P.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :