Revue de presse, spécial abeilles

31 Mar

Je vos propose de commencer en douceur avec une petite vidéo en provenance de l’université de Lille (que les enfants peuvent regarder) qui explique comment les abeilles fabriquent le miel :

https://dailymotion.com/video/k1HeIag58CHQBcag6Ke

Maintenant, le sujet qui fâche : la disparition des abeilles

Pour ceux qui n’auraient pas encore vu l’animation, voici le déclin des abeilles expliqué en 3 minutes :

http://www.dailymotion.com/video/x22ln5a_le-declin-des-abeilles-explique-en-3-minutes_news

et l’article du Monde  (paru dans les actualités du blog) à propos du vote récent d’une loi à l’assemblée.

Quand on parle de disparition des abeilles, on ne peut que rappeler l’empoisonnement qui a décimé le cheptel de Philippe Cordier (un des producteurs de notre AMAP), en 2012. Pour les lecteurs qui nous suivent depuis moins longtemps, nous pouvons vous orienter vers la lecture deux articles parus dans Paris Match peu après cette terrible mésaventure :

Tous ces faits et ces articles datent de 2012 et pourtant l’affaire n’est pas terminée même si Philippe a réussi à se remettre en selle. Depuis ces articles, il a été établi que les abeilles avaient bien été empoisonnées et ce par le fipronil qui est pourtant interdit en France depuis 2004… La justice suit lentement son cours mais nous sommes typiquement dans un combat opposant le pot de terre au pot de fer.

« Le fipronil n’est pas chimiquement dans les néonicotinoïdes mais il agit pareillement sur les insectes que ceux-ci : avec 42 ppb, c’est à dire si on retrouve une concentration de 42 parties pour 1 milliard, on arrive à tuer tout un essaim. Pour un labo qui doit analyser les abeilles mortes ça revient, de façon imagée, à trouver quelques petites poussières de 1 mm de long sur une chaîne de 1000 km de long. C’est cet insecticide qui a tué mes essaims en 2012. J’essaierai d’en parler à l’A.G. le 10 avril. »
Philippe Cordier

Par ailleurs, alors que la campagne du ministère de l’agriculture ECOPHYTO bat son plein notamment par le biais de vidéos (voir ci-dessous), on constate malheureusement son échec. En effet, alors que l’objectif (fixé en 2008 lors du Grenelle de l’environnement) est de faire baisser les ventes de pesticides, elles continuent de progresser chaque année en France qui tient une place sur le podium mondial! Si certains producteurs font certainement l’effort, d’autres ont probablement moins de scrupules…

Au jour de parution de cet article la playlist contient 17 petits films (vous pouvez aller de film en film en cliquant en haut à gauche de la fenêtre youtube)

Philippe n’est pas un cas isolé, et c’est pour ça que c’est inquiétant! Nous avions parlé des massacres dans le sud de la France aussi et récemment nous vous faisions part d’un appel à financement participatif pour la réalisation d’un documentaire. Les dons ont été suffisants pour que le projet démarre. La transhumance avait lieu dans la nuit de vendredi à samedi, c’est donc parti !
« Le tournage du documentaire va s’étaler sur l’année en donnant la parole à des apiculteurs qui ne transhument plus leur ruches que sur des miellées de fleurs sauvages. »
Philippe Cordier

En attendant de voir le documentaire, nous vous proposons un petit sujet diffusé dans le 13h de France 2, samedi 28 mars 2015

Le sujet conclut donc sur l’amendement voté à l’assemblée, sur lequel Philippe Cordier comme le réseau POLLINIS restent bien vigilents. Si c’est une bonne nouvelle car un premier pas, les craintes de le voir refoulé par le Sénat sont grandes.

Voici pour conclure cette revue de presse un message de POLLINIS :

« Nous sommes peut-être en train d’obtenir une victoire historique pour les abeilles et l’environnement.

Hier en France, l’Assemblée nationale a voté un amendement qui interdit pour de bon les pesticides néonicotinoïdes tueurs d’abeilles sur le sol français !

Si l’amendement est confirmé par le Sénat, c’est tout le travail que nous avons mené ensemble ces deux dernières années qui est récompensé. La France créerait un précédent en Europe, obligeant les autorités des autres pays et l’UE à revoir leur législation sur les néonicotinoïdes.

Ça pourrait être la fin des pesticides tueurs d’abeilles en Europe. Pour de bon !

Mais rien n’est encore joué : le Sénat doit encore se prononcer sur le texte. Et là, la bataille va être rude.

Le mois dernier déjà, les sénateurs ont rejeté la proposition d’un des leurs de faire un moratoire sur les néonicotinoïdes en France. A 248 voix, contre 64…

La majorité d’entre eux est loin d’être favorable à l’interdiction demandée par les députés. Le gouvernement aussi est contre, et de leur côté, les lobbies de l’industrie agrochimique sont déjà sur le pied de guerre pour pousser les sénateurs à refuser le texte !

Du coup, ici à Pollinis, toute l’équipe est sur le pont pour préparer la bataille.

Il nous reste à peine un mois pour convaincre au moins 200 sénateurs de voter en faveur de l’interdiction, et notre stratégie est claire :

  • prendre d’assaut les bureaux des sénateurs, multiplier les rendez-vous pour leur montrer la dangerosité des pesticides néonicotinoïdes pour les pollinisateurs, l’environnement et la santé. Et les empêcher de céder aux sirènes des lobbies agrochimiques !
  • mobiliser les citoyens, en France et dans toute l’Europe, pour leur mettre une pression massive et déterminante.

Toutes les avancées que nous avons obtenues jusque-là, nous les devons à notre nombre, et notre persévérance. Je ne vous remercierai jamais assez de votre engagement avec Pollinis pour sauver les pollinisateurs et l’alimentation des générations futures !

D’ici quelques semaines, j’aurai besoin de votre mobilisation pour obliger les sénateurs à voter l’interdiction des néonicotinoïdes demandée par les députés.

 

A suivre…

 

Merci à Philippe Cordier pour son aide.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :