Chantier de révision de la charte des AMAP

25 Jan

Chers amapiens,

La charte des Amap a dix ans et un vaste chantier de révision a été lancé par Miramap (Mouvement inter-régional des Amap) ; de premières assises régionales se tiendront à Rouen le 9 mars.

Tous ceux qui veulent participer à la réflexion peuvent relire la charte de 2003  (ce n’est pas très long en fait) et proposer des modifications en écrivant sur le blog et/ou à l’adresse suivante : charteamap@miramap.org

Vous trouverez ici ma contribution purement personnelle à ce chantier.

Exprimez-vous !

Merci d’avance pour toutes vos suggestions.

 

Bien cordialement

 

Danielle Fratras, co-présidente du Panier Cauchois

Publicités

2 Réponses to “Chantier de révision de la charte des AMAP”

  1. Aurélie MUTEL 25 janvier 2013 à 10:52 #

    Quelques points des principes fondateurs me semblent inadaptés à la situation actuelle.

    Principe 11 : une AMAP par producteur et par groupe local de consommateurs
    Il me semble évident que ce point est dépassé et que nous « travaillons » tous avec plusieurs producteurs.
    A moins que ce point ne soit justement pour indiquer que le producteur X ne peut pas travailler avec plusieurs AMAP mais bien avec une seule…

    Principe 16 : La solidarité des consommateurs avec le producteur dans les aléas de la production
    Ce point devrait être clairement définit.
    A partir de quand est-on solidaire et ne réclame t-on pas au producteur de nous dédommager ? 1 distribution manquée ? 4 distributions manquées ? 10 distributions manquées ?
    Actuellement c’est au bon vouloir de chacun.
    Ce n’est qu’un avis très personnel mais je trouve choquant de demander au producteur de nous dédommager pour une ou deux distributions manquées alors qu’il n’a pas pû nous livrer car le sol était gelé et que par conséquent toute sa production aussi.

    Principe 17 : Une participation active des consommateurs à l’AMAP favorisée notamment par la responsabilisation du maximum d’adhérents
    Alors je crois qu’actuellement c’est le point qui pose le plus de problème dans notre AMAP…

    Participation active… Responsabilisation…Maximum d’adhérents… tout cela me laisse rêveuse.

    Des adhérents qui participent aux distributions selon le planning établit en début de saison…
    Des adhérents qui participent activement aux assemblées générales…
    Des adhérents prêts à donner un peu de leur temps pour devenir référent de nos producteurs

    Voili voilou ma contribution.

    Bon week-end hivernal.

    Aurélie MUTEL
    Adhérente au panier cauchois depuis juillet 2010

  2. TAILLIART 25 janvier 2013 à 17:30 #

    – effectivement, comme Aurélie, je m’étonne de la précision, principe 11, page 3 : « une AMAP par producteur », devrons-nous prévoir X AMAP avec chacune ces CA, ces AG et ses présidents, trésoriers, secrétaires…

    – Je m’étonne également de l’indication « soumettront leur choix à la commission d’évaluation d’Alliance Provence », « adhésion à Alliance Provence » et « coordination avec Alliance Provence », page 4 : sommes nous adhérents, devons-nous organiser une visite des exploitations avec eux ?

    – Page 5 je ne comprends pas la pub ou du moins la mention de « biocoop ». Pourquoi de la pub sur eux et pas sur d’autres ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :